La question du tunisien!

0
329

Je poserai ma question clairement et sans détour, mettez-y de la forme, un brin de deux poids deux mesures fera l’affaire!
Des terroristes Tunisiens, bêtes immondes, sadiques primitifs, sans foi ni loi, sévissent en Europe! Là où des millions de porteurs du passeport vert, vivent dignement, contribuent à l’essor du vieux continent, portent au pinacle son sport, animent ses scènes culturelles, brillent dans ses universités, mettent son modèle social à l’épreuve, éprouvent sa cohérence!
Là où de jeunes écrivains emplissent la tête de nouvelles générations d’histoires, renouvellent, enrichissent et développent leur perception du monde……
Là aussi, où des millions de Tunisiens subissent le racisme, de plein fouet, du lever du soleil, dès la maternelle; où le chantage à la modernité prend des accents moyenâgeux, de reconquista, où le délit de faciès le cède au crime du prénom!

Les Tunisiens sont aujourd’hui sommés de réagir à toute opération terroriste.
Le Tunisien rase les murs, laisse passer l’orage, déteste le présent! L’histoire bégaye son nom, l’humanité lui en veut! Les millions de Tunisiens sains d’esprit, bosseurs, constructifs, drôles, passent par pertes et profits! Un terroriste pour 12 millions de paisibles Compatriotes!

L’exception fait la règle! Au-delà des Pyrénées, mais aussi en deçà de Chaambi. Chez lui, le Tunisien procède à une ablation de la mémoire heureuse, une ablation de l’espoir, un déni de la majorité, de la règle, de la norme: le terrorisme est strictement une exception. Statistiquement une exception! Une exception criminelle, puissante, dangereuse. Mais une exception quand-même….

Le chantage à l’islamisme offre un supplément d’âme à l’abstraction républicaine en Europe, à sa relativité historique, son extrême disparité ethnique, sa parfaite superposition aux catégories colonialistes! L’indigène, était parias, il est simplement devenu terroriste! Les exceptions viennent à la rescousse d’un récit à bout de souffle: l’exception européenne. Les constantes sont sauves!!!
Leurs cousins, tout autant Tunisiens pourtant, se la coulent douce! On ne leur ronronne pas les mêmes minauderies, aussi confuses que malhonnêtes: le terrorisme est dans le livre, on ne leur martèle pas: la torah est la source du sionisme, on ne confond pas Juif et sioniste!! On ne confond pas Juif et assassin d’Isaak Rabin. Pas plus qu’on ne prend tout Juif pour un Colon.

Les Tunisiens de confession musulmane, se trouvent responsables de leur livre, leur religion, le comportement des fidèles….Tout cela relèverait de la responsabilité individuelle!
Quant à la communauté juive tunisienne, Les Michel Boujenah, les Patrick Bruel…le livre la religion et le comporetment de Tsahal, participeraient simplement de la diversion antisémite!!!
Pourquoi ?

Jamel Heni

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here