Tunivers vous souhaite…bonne liberté!

0
71

 

Le 26 octobre, date d’une promesse, celle d’un RCD dégage, exprimée avec rage, véhiculée par un bulletin et glissée dans l’urne avec un espoir infini de les voir les ombres du passé s’évanouir, telles des vampires à l’approche d’une aube nouvelle.

Le 26 octobre suite logique, d’un 17 décembre, dont je ne trahirai jamais la mémoire, ni n’en réduirai l’importance.

En ce jour j’ai l’âme sereine, je suis en symbiose avec mes idées, fidèle à mon engagement.

Je ne céderai pas au chantage, je ne tomberai pas dans la psychose, je ne paniquerai pas face aux épouvantails qu’ils agitent, comme de pitoyables poupées de chiffons usées, élimées, défraîchies…

Qu’ils palabrent, qu’ils s’époumonent, qu’ils frôlent l’hypoxie dans leur course frénétique, jamais ils n’auront ma voix, ni celle des militants qui combattent tout retour de la dictature.

Eux, c’est les reliques d’un moyen-âge révolu, eux c’est l’amas de cendres rescapés d’une révolution, au bout de laquelle le peuple a décidé d’être clément envers des tortionnaires qui l’ont l’aspiré jusqu’à l’os.

Eux, c’est les zombies, les morts-vivants exhumés de sous-terre, qui bientôt y retourneront pour être rongés par les vers..

Eux c’est les momies et le lieu qui leur sied est un beau sarcophage à perpétuité.

Eux, c’ est les faussaires de l’histoire, qui sèment l’hystérie et ne récolteront que remous et intempéries.

Eux, c’est l’abus, l’arrogance, eux, c’est le mépris dans sa quintessence.

Ils croient les citoyens candides, à chaque jour, ils lui consacrent un éphéméride qui ressasse les attentats , et les récupère avec sang -froid.

Eux c’est les croques-morts qui attendent avec joie un deuil, un trépas.

Eux, leurs jours sont comptés, UN, DEUX, TROIS et ils dégusteront la plus sanglante des VOLÉE.

Nawel Dhrif

*****

Tunisiennes, Tunisiens…

Après le 17 décembre 2010, le 14 janvier 2011 et le 23 octobre 2011 ; voilà le 26 octobre 2014 qui constitue un autre moment fort de l’Histoire -et rares sont ces moments où une nation prend un rendez-vous avec l’Histoire.

Soyez donc à la hauteur de l’événement… Entrez dans l’Histoire par les grandes portes… Sachez que le monde vous regarde ; et tant de peuples opprimés voient en vous une espérance…

Allez votez! C’est déjà une victoire…

Mais en votant pensez au sang versé, aux larmes, au torturés, aux exilés, aux affamés, aux humiliés… 60 ans durant.


Votez contre ceux qui ne veulent pas que les choses changent ; car dans le changement réside la fin de leurs privilèges mal acquis…


Votez pour la rupture… Votez pour la Liberté… Votez pour la Dignité… Bref votez pour la Révolution… Ce serait alors la voie ouverte pour la Gloire…


Le monde vous dira, comme au 14 janvier 2014: Bravo les Tunisiens!

Saïd Jendoubi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here