ÉLECTEUR, UN PEU, BEAUCOUP, PAS DU TOUT…

0
31

10468538_868275916537417_6066356833109045448_n

 

Nawel Dhrif

Par Nawel Dhrif

 

L’abstentionnisme menace les élections, cela est un fait. Le modeste nombre de personnes inscrites confirme cette sinistre constatation.


L’abstentionnisme est un phénomène, qui traduit généralement un sentiment de défiance, de la part des citoyens, vis à vis des politiciens et de leur manque de crédibilité sur le terrain.


En trois ans, les tunisiens en ont vu de toutes les couleurs, il ont assisté aux tiraillements, aux lynchages publics. Ils ont vu les insultes fuser, les accusations proliférer.

Ils ont entendu parler de députés qui se vendent au plus offrant, de constituante, qui ne sert qu’à pomper l’argent du contribuable. Ils ont écouté la promesse d’un salut qui ne viendra que par le biais d’un vieillard, avide de pouvoir.

Ils ont aussi bu jusqu’à la lie la trahison d’une justice qui était censée les protéger, ils l’ont regardée sombrer dans une clochardisation voulue par des détracteurs, qui sont allées jusqu’à renier la légitimité des demandes, des familles des martyrs !!

Ils ont aussi été témoins de vacillements, d’hésitation, de report de textes de loi, parce que la conjoncture ne s’y prêtait pas, parce que le pragmatisme politique l’exigeait. Et lorsqu’ils en venaient à protester, on les taxait avec mépris de peuple révolutionnaire, incapable d’analyse « pondérée  » et de compréhension.

Ce mépris social a bien évidement été accentuée par des médias sournois, qui ont noirci davantage le tableau, en poussant la méfiance et le dégoût à leur paroxysme. Le rôle macabre de ce  » quatrième pouvoir  » fut « édifiant « . Pas une manipulation n’épargna les tunisiens. Le combat des discours tendancieux a réussir à faire table rase des notions d’intégrité, de vérité et d’objectivité.


Peu importe les erreurs des uns et des autres, la propagande a régné en maître dans les deux sens. Personne n’a cherché dans l’analyse à mettre le doigt sur la véritable plaie qui pourrie, sur le mal qui ronge les structures, en raisonnant des égos qui ont tendance à s’hypertrophier….


Mais, la plupart ont contribué à cacher les lacunes ou à les exacerber en fonction des intérêts personnels et des appartenances politiques.

Lors des prises de décisions, personne parmi les personnalités politiques n’a pris la peine de jeter un œil sur les attentes de ce peuple, sur son désir de participation.


Aucun référendum ne fut programmé, afin d’impliquer les citoyens dans la vie politique en vu de les associer concrètement au processus démocratique.


La pyramide de la machine hiérarchique a continué son hégémonie en toute arrogance, en faisant fi de cet électeur, qu’elle a pourtant séduit dans le but d’obtenir sa voix et de réaliser son ascension.

Du coup, je me demande pourquoi les politiciens s’étonnent aujourd’hui de l’apathie des tunisiens, de leur absence de motivation ? Cette indifférence n’est -elle pas le fruit de leurs querelles et de leur désengagement par rapport à des sujets qui étaient au cœur des revendications populaires ?

Je suis loin de contester le fait, que le chemin est scabreux, que les résidus laissés par l’ancien système sont difficiles à déraciner, que les maux gangrènent la plupart des secteurs de la république…


Par contre, ce que je dénonce c’est le manque de SAVOIR -FAIRE POLITIQUE. C’est la facilité qu’ont choisie certains, à reprendre les voies  éternelles des rouages d’un pouvoir, dont les outils sont USÉS jusqu’à la moelle, puisqu’ils sont demeurés engrenés dans les carcans de l’avis unilatéral d’un leadership, qui refuse toute remise en question ou concertation collective.


LE POPULISME est facile, la rhétorique du beau langage aisée, néanmoins ce qui est extrêmement complexe c’est de lancer un projet capable d’engager valeureusement un peuple, afin de faire un bout de chemin ensemble en cette ère nouvelle.


Attention, je tiens à clarifier un point, cet écrit ne défend pas l’abstentionnisme, mais il désire apporter un éclairage sur les quelques raisons, qui ont abouti à ce désistement, lors des inscriptions.


Pour ma part, le devoir d’un citoyen est de continuer à se battre jusqu’à gagner vigoureusement sa cause. Rien n’arrive lorsqu’on décide de rester au degré zéro de l’engagement.


Rien ne change, quand on demeure les bras croisés, avachis sur les canapés de salons en train de ruminer les échecs passés. Il faut mouiller sa chemise, ravaler ses déceptions, relever la tête et se dire allez, je retente l’expérience. Maintenant que je suis plus avisé, mon choix sera meilleur , car ce n’est qu’ainsi qu’on va vers la progression.

Nawel Dhrif

 

PARTAGER
Article précédentحول الإرهاب و قوانين مكافحته.
Article suivantماذا لو نمر الى فعل حضاري وطني …راق
Nawel Dhrif
Je ne suis qu'une bimbo, je ne sais pas placer deux mots. J'écris juste pour me faire bien voir. Je ne peux prétendre vu mon niveau à quelconque gloire ... J'ai l'intelligence au ras des pâquerettes , d'ailleurs a quoi cela me sert ,puisque je suis bien faite. Le charme j'en use à profusion. C'est pour ça qu'on me like sans raison. je bats des cils et je fais des moues, comme ça il y en a pour tous les goûts. Je m'adore, je suis narcissique, j'ai bien regardé dans le dico avant de mettre cette réplique. Ben quoi !! c'est bien lui qui s'admire dans la mare! Ouf heureusement qu' il y a Google pour combler les tares.. Beaucoup disent que j'en fais trop!!! Les pauvres, il ne savent pas ce que je vaux... Pour celle là , je l'ai sorti de la pub l'Oréal, un peu de culture messieurs, mesdames, c'est pas bien de ne savoir que dalle. Bref je suis pas une lumière, les intello m'exaspèrent!! Ils me donnent à réfléchir et à cause d'eux je vois ma peau défraîchir!! Au final penser ne sert à rien, deux citations par ci par là et on est comparé à Alexandre Jardin.. Qui est -ce ? Il paraît que c'est un écrivain!! Ça le fait mine de citer des célébrités mine de rien!!! Vous voyez, pas besoin d'être fute, fute , mais juste funny And cute !!! Cute égale jolie, c'est monsieur bing qui me l'a traduit Voilà, sur ce je vous dit bonsoir et je vous laisse apprécier ma linguistique, mon vocab et mon savoir :)))

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here