Bonnes feuilles : Aventure d’automne, tiré de « Le ciel est par-dessus le toit »

0
73

 

Gilbert Naccache-Dédicace-
Gilbert Naccache-Dédicace-

 

Aujourd’hui, je ne peux pas parler, j’ai un chat dans la gorge. Les gens ne comprennent pas que je miaule: chaque fois que j’ouvre la bouche, ils regardent par terre, autour d’eux. Tout de même, ce matin, dans le métro, une vieille dame m’a regardé d’un drôle d’air quand j’ai bâillé.

J’ai regardé mon chat dans la glace. Ce n’était pas facile, chaque fois que je disais Aaa…, j’entendais miaou, et je refermais la bouche.

Finalement, j’ai pu le voir: pour autant que le peu de lumière ne m’ait pas trompé, c’est un beau chaton aux yeux verts et au pelage noir et blanc. Quand il remue, ses oreilles me chatouillent les cordes vocales: s’il reste assez longtemps, on finira par faire un orchestre de chambre…

J’ai essayé de le faire sortir en le tentant. Il n’a même pas jeté un coup d’œil à la tasse de lait. Par contre, je ne jurerais pas qu’il soit resté indifférent à ce petit poisson frais que j’ai agité devant ma bouche: les longs poils de ses sourcils ont alors chatouillé l’intérieur de mon nez et j’ai éternué. Peut-être le bruit que j’ai alors fait l’a-t-il vexé, il a boudé tous les autres morceaux que je lui ai présentés, même ce délicieux perdreau dont la seule vue me fait venir l’eau à la bouche…

C’est curieux, j’ai bien mangé, mais j’ai encore faim. Et rien ne veut passer mon œsophage. Tant pis.

Après le dîner, j’ai été devant la glace pour voir si mon chat allait résister longtemps à la faim. En ouvrant la bouche, j’ai entendu comme un ronronnement. Il est vraiment bizarre, ce chat, pouvoir dormir ainsi sans manger? Moi, je ne le pourrais pas. D’ailleurs j’ai une de ces faims!

Il me vient une idée atroce: et si mon chat avait mangé mon dîner? Et s’il se mettait à…? Je préfère ne pas y penser, c’est trop horrible. Et s’il se mettait à grandir, à grossir jusqu’à m’étouffer?

Où pourrais-je trouver un rat pour l’attirer, un chien pour le chasser, que sais-je?

 

Gilbert Naccache

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here