Mohamed VI, le roi qui a triomphé du « terrorisme » en Tunisie.

0
189

111

 

 

La partition était prête. Ben Jeddou devait être averti, l’homme devant être écarté. Le chœur des vociférateurs, la presse et tout ce qu’elle compte comme aboyeurs devait hurler au loup, au loup islamiste, rien d’autre, rien d’autre, le pays devait connaitre le fracas. Patatras et repatatras.

Mohamed VI, en homme d’état, cultivé et averti savait que la Tunisie avait retrouvé sa ligne de flottaison, ses principaux équilibres, qu’elle était une belle promise à la démocratie et qu’il pouvait miser dessus.

Sa venue a désorganisé tout le plan ; ne pas en parler, l’ignorer, monter en toute hâte un vaudeville grossier et vulgaire, sorti tout droit de l’agence Bahloulie & Co. Repatatras le boomerang qui les frappe de plein fouet.

La Tunisie découvre abasourdie un jeune roi qui déambule en jeans dans la médina et dans les souks. Cela vaut mille encarts publicitaires. La Tunisie reconnaissante a accueilli chaleureusement ce roi à nul autre pareil.

Mais attention ce n’est que partie remise avec le terrorisme « presse-bouton » l’épreuve sera longue jusqu’à ce que nous puissions les neutraliser : « ILS » sont capables de « TOUT ».

Souvenez-vous de Hitler, brûlant son propre Reichstag en armant le bras d’un attardé mental néerlandais, prétendument communiste. Le lendemain tout ce que l’Allemagne comptait d’antifascistes et antinazis était dans les camps de concentration. Ils sont capables de tout, y compris tuer un des leurs, un de leurs chefs, ils sont capables de nous apporter sur un plateau la tête d’une touriste, de préférence une grand-mère anglaise, qu’ils égorgeraient le cœur léger.

Cela ne servira à rien, la Tunisie est largement immunisée contre toutes les manipulations.

La visite du roi du Maroc et l’accueil que le peuple tunisien lui a fait en est la meilleure démonstration. Il n’y a pas de terrorisme islamiste, il y a un terrorisme téléguidé, nous en sommes pleinement conscients.

 

Mokhlès Marzouki

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here