La révolution et Mickey Mouse!

0
8

 

index

La faute à qui?
Inutile de s’indigner et de s’en prendre aux bourreaux! C’est dans leur nature de sévir et avilir les peuples!
Plutôt, s’en prendre aux amateurs, qui ont pris le moment révolutionnaire pour une récrée, un cadeau de Noël, pour se défouler un moment et jouer à la révolution. Des amateurs, contents de leur nouveau joujou, qui n’ont jamais voulu écouter et apprendre de gens expérimentés  qui n’arrêtaient pas de tirer la sonnette d’alarme et de prévenir, en appelant à prioriser et s’occuper des racines du mal au lieu de se gargariser et s’épuiser à couper quelques branches, qui de toutes façons étaient sur le point de tomber toutes seules.
Les cocus d’aujourd’hui ne peuvent s’en prendre qu’à leur amateurisme coupable et refus d’écouter.
On ne joue pas au révolutionnaire quand on a pas de culotte!

Abdelaziz Jaziri

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here