Pas de constitution, pas de départ!

0
94


Comme d’habitude la médiocrité et la manipulation vont bon train. Certains sont en train de fausser le débat sur la constitution, quant à celui qui doit la signer, si jamais il lui arrive d’arriver à terme!
Qu’est-ce qu’on en a à foutre qui la signe- déjà qu’elle tourne à une ratatouille fourre-tout, où il ne manquerait que l’on légifère sur le sexe des anges, et que pour légalité entre les hommes et les femmes si je ne devrais pas dorénavant poser une demande écrite au préalable, auprès d’un juge pour prendre RDV avec ma femme au lit, pour ne pas être accusé de viol!
La chose qui importe le plus et qui est d’une capitale importance est qu’il ne faut y avoir de passation de pouvoir au nouveau gouvernement avant qu’on ait finalisé cette constitution et qu’on l’ait votée à l’ANC, selon ce parallélisme convenu dans le Dialogue National.
Alors, MM le président et premier ministre, vous êtes devant vos responsabilités respectives pour ne pas livrer le pays à l’inconnu.
Car méfiance pour méfiance, nous sommes beaucoup à n’avoir aucune confiance ni dans les intentions ni dans l’esprit démocratique et impartial de certains.
Beaucoup de concessions ont été faites sur le dos de la légalité et le choix des électeurs jusque là, pour favoriser la paix sociale. Mais là, ce serait se coucher carrément, que de partir avant le respect des accords qui engagent dans les deux sens.
Pas de constitution, pas de départ!
Après, ce serait une autre paire de manches…. et tout vient à point à celui qui sait attendre.

Abdelaziz Jaziri

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here